Notre charte de bonne conduite

1. Objectif de cette Charte:
S’accorder sur le mode de fonctionnement des membres de la liste pendant leur mandat tournant. La liste Ensemble Au Japon est plus qu’une simple liste électorale, elle est le rassemblement de femmes et d’hommes aux expériences et compétences complémentaires, qui s’engagent à œuvrer conjointement et collectivement pour représenter et servir la communauté française du Japon au sein du Conseil consulaire.

2. Rotation :
Les membres de la liste s’engagent à assurer une rotation du mandat de Conseiller entre eux sur les 6 années de la tenue du Conseil consulaire (Si 1 élu, le mandat est de 1 ans; si 2 élus, le mandat est de 2 ans, si 3 élus le mandat est de 3 ans). La passation du Conseiller à son suivant de liste s’effectuera par sa démission.

3. Collégialité :
les membres de la liste s’engagent à ce que leurs propositions et actions lors de leur mandature représentent l’opinion majoritaire au sein de la liste.

4. Outils de communication :
Les sites Internet, page Facebook et Twitter au nom de la liste sont annuellement payés par le ou les Conseillers en fonction. Ils appartiennent néanmoins au groupe.Nul ne peut en changer les mots de passe ou les fermer par décision unilatérale. La ligne rédactionnelle est du ressort du ou des Conseillers en fonction.Mais les messages à caractère politique doivent être validés par le groupe.

5. Vote :
Le conseiller étant grand électeur, nos élus seront amenés à voter pour l’élection des conseillers AFE en 2020 et des Sénateurs en 2020 et 2023. Le vote du ou des élus doit refléter le ou les choix des membres de la liste.Nous procéderons à une élection interne.

6. Retrait :
Les membres de la liste qui ont démissionné et demeurent au Japon continuent à participer pleinement à nos discussions et délibérations internes. Les membres ayant quitté le Japon continuent, s’ils le souhaitent, a oeuvrer a distance, notamment par l’envoi d’exemples de bonnes pratiques, de mises en contact avec des parties prenantes utiles au travail local et à la réflexion sur les problématiques auxquelles sont confrontes les CC.
Néanmoins leur participation aux délibérations et votes internes cesse avec leur départ.