Ensemble au Japon conteste la presentation par les Conseillers consulaires dleur runion avec la Chambre du commerce

Dans leurs derniers messages, les Conseillers élus sortants ont annoncé la tenue d’un Conseil consulaire et la création « d’un nouveau dispositif » d’aide pour les Français en recherche d’emploi avec la Chambre de Commerce et d’industrie Française au Japon (CCIFJ), avec une mise en place pour « la fin mai » qu’Ensemble au Japon dénonce.

Lecture faite du Compte rendu (ici) de la réunion qu’ils ont eue avec la CCIFJ et renseignements pris auprès de celle-ci, il s’agissait simplement d’étudier une demande de subventions STAFE (1) pour leur service emploi qui existe depuis… 1990. La décision de l’octroi d’une subvention sera prise le 18 juin à Paris. Il n’y a pas de création d’un nouveau dispositif mais simplement un renforcement du service emploi actuel.

Nous nous félicitons déjà de cette initiative de la CCFIJ mais les Conseillers ne sont pour rien dans cette demande. C’est donc jouer sur les mots pour surfer sur des attentes légitimes de nos compatriotes, s’attribuer de faux mérites et créer de faux espoirs. Il s’agit d’une grossière instrumentalisation politique d’une réunion consulaire à des fins électorales alors que l’un des conseillers sortants est candidat de la France insoumise et du PS tandis que l’autre est le représentant de LR.

Ceci n’est pas acceptable de la part de ces conseillers sortants dont le bilan en matière d’aide à la recherche d’emploi est inexistant.

La rubrique « Service aux citoyens » en ligne sur le site de l’Ambassade en témoigne (2) : aucune réunion sur le sujet de 2016 à 2020 inclus… Voyant que le thème de l’emploi est important pour nos concitoyens, les conseillers-candidats se réveillent donc à quelques jours des élections devant le succès que remportent l’initiative Emploi Japon et la proposition de la liste Ensemble au Japon de créer un OLET (Organisme Local d’Entraide pour le Travail).

La période électorale donne lieu à de nombreuses déclarations, ce qui est légitime en démocratie, mais il n’est pas normal de donner de faux espoirs à nos compatriotes en recherche d’emploi et de cacher son inaction derrière des prétextes fallacieux comme la crise du COVID.

(1) STAFE : Soutien au Tissu Associatif des Français à l’Étranger, fonds créé par le gouvernement en 2018 et géré par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

(2) Page rassemblant les compte-rendus officiels des conseils consulaires. Ici.

Communiqué de Ensemble au Japon

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *